Du 29 septembre au 15 octobre 2021, le PassWorld fait sa Halte Automnale en onze escales Valdoisiennes.

Le PassWorld vous invite à voyager à travers la rencontre de groupes et artistes du monde. Chacun propose la découverte d’une culture ou nous évoque un paysage, des sensations : le Nigéria, le Venezuela, Cuba, la Syrie ou encore la Martinique sont autant de destinations que le festival s’engage à vous faire toucher du doigt (ou des oreilles), en parcourant la carte du Val d’Oise et les dix-sept structures partenaires qui s’associent à la programmation du festival et offrent l’opportunité de (re)découvrir des lieux emblématiques.

Le début de notre voyage automnal sonne comme un héritage, celui de la culture et de la musique Manouche. Peuple nomade par-delà l’histoire et les territoires, la tradition musicale perdure à travers les générations, pour notre plus grande joie. Débutons donc ce voyage avec deux dates de ciné-concerts de Ninine Garcia, les 29 et 30 septembre (respectivement au Cinéma J. Brel, Garges-lès-Gonesse et au Cinéma de l’Ysieux, Fosses), grand poète guitariste, bien loin des exercices de virtuosité gratuite, il y préfère une musique sans artifice. Vous le retrouverez pour une troisième date le 9 octobre (Cinéma J.Prévert, Gonesse).

La suite du voyage nous emmène du Vénézuela à Belleville en une soirée ! D’un côté de l’océan, il y a l’Amérique Latine, terre intense et pleine de magie. De l’autre côté, il y a Paris, Belleville, terre pluriculturelle, urbaine et moderne. À travers sa musique, La Chica (30 septembre, Le Forum, Vauréal) réunit ces deux mondes en proposant un collage de textures sonores empruntées à son héritage traditionnel et diverses influences modernes, en cassant les codes. C’est autour du piano et des claviers que s’est créé son univers, mélangeant habilement ses inspirations classiques avec la profondeur des nappes des synthés analogiques.

Le 30 septembre, escale folk et soul à la fois, au Nigeria, pour retrouver Ayo (Points Communs, Pontoise). Mais si ! Vous savez ! Ayo, découverte en 2006 avec son « Down on my knees » si entêtant, interprété avec cette voix douce, gorgée d’émotions. Elle revient avec un nouvel album Royal, qui s’annonce aussi joyeux que généreux en live.

Pour débuter le mois d’octobre, étape Créole en compagnie de David Walters (1 octobre, Musée Archéa, Louvres) qui, après cinq années autour du monde comme « Nouvel Explorateur » pour Canal+ (émission), nous concocte un album tout en couleurs et en saveurs créoles : Soleil Kréyol. Une invitation à danser sur les beats électroniques et la folk acoustique des Caraïbes des seventies anglophones !

Poursuivons notre voyage. Hip-hop, Ragga, Jazz, rythmes caribéens… qu’est-ce qui résonne au loin ? Cela ressemble à Bim Bam Orchestra (2 octobre, La Tuilerie, Saint-Witz). Ces quinze musiciens expérimentés apportent leurs personnalités, leurs influences et leurs origines dans un collectif à la joie complice et contagieuse, sur la trace de Fela Kuti. Ce ciné-concert lui consacrera d’ailleurs sa première partie avec la diffusion du documentaire « Musique au poing » de S. Tchal-Gadjieff et J.-J. Flori, retraçant l’histoire du prince incontesté de l’Afrobeat.

Le 3 octobre, come-back du jazz manouche avec un descendant de l’immense Django Reinhardt, Steven Reinhardt (Cinéma Le Concorde, Mitry-Mory). L’écouter jouer, c’est comme entendre des siècles d’histoire pendant lesquels s’est constituée la culture manouche, et en même temps ressentir la fraîcheur d’un artiste de son temps. Cette musique éprise de liberté et de chaleur vous prend aux tripes pour vous faire voyager avec ce peuple, dans des roulotes de fortune et croquer le fruit de l’aventure !

Le 9 octobre : escale orientale !  Acid Arab (EMB, Sannois) s’associe à Raphaëlle Macaron, dessinatrice franco-libanaise, pour le projet “Climats“. Concert illustré, entre live atmosphérique et deejaying transcendantal, un show d’une époque méditative !

Le 12 octobre, poursuivons cette parenthèse orientale… Entendez-vous les cordes pincées, les notes orientales ? Regardez autour de vous, vous êtes dans un souk, une multitude d’odeurs et de couleurs vous entourent… Flânant entre les étalages de vendeurs d’épices et de tissus traditionnels, de fruits ou de bijoux, vous croiserez Interzone (La Cave, Argenteuil). Ce duo composé du guitariste français Serge Teyssot-Gay (Noir Désir) et de Khaled Aljaramani, joueur de oud syrien, mêle leurs contrées et cultures respectives, pour une épopée musicale rêveuse.

Le 15 octobre, pour clôturer notre aventure PassWorld, atterrissage à Cuba au son des rythmes chaloupés et des mélodies ensoleillées de Barrio Del Este (Salle des Fêtes, Genainville). Venez ressentir l’âme de l’île caribéenne en compagnie de ces salseros généreux et talentueux ! Salsa !

Retrouvez tout le programme du festival sur : www.festival-passworld.com

Retour sur l’Escale Estivale…

Le premier volet du festival, qui s’est déroulé du 18 juin au 10 juillet avec Flavia Coelho, Djazia Satour, Vaiteani, Lindigo, Steven Reinhardt et Climax Orchestra, a rayonné de bonheur sous une atmosphère solaire et chaleureuse, tout à la fois composée d’instants festifs et de moments de délicatesse, grâce à la pluralité et l’authenticité des artistes programmés.

Revivre quelques instants des concerts

Leave a Reply

2021 © Festival PassWorld